Rencontre avec Christian Picciolini

Rencontre avec Christian Picciolini

Lundi 2 décembre 2019 à 14h

Fondateur de “Free Radicals Project” sur Breaking Hate: Confrontering the New Extremism Culture. De leader néo-nazi à militant antiraciste, Christian Picciolini, témoigne de son parcours de déradicalisation.

L’auteur et conférencier nous raconte comment, adolescent, sa quête d’identité et d’appartenance le mène vers la xénophobie et la violence. S’ensuit un réveil critique  où l’espoir d’une vie sans haine est alors possible. Depuis, il s’adresse à la jeunesse du monde entier pour  partager les leviers qui l’ont conduit vers le chemin de la résilience et de la solidarité.

Une rencontre exceptionnelle à portée hautement pédagogique et émancipatrice.

Organisée en collaboration avec l’ambassade des Etats Unis.

Entrée libre

Traduction live en français

 

Pour en savoir plus sur Christian Picciolini :

Christian Marco Picciolini est un auteur américain, conférencier et fondateur du Free Radicals Project, un réseau mondial de préventionnistes de l’extrémisme, qui aide les gens à se désengager des mouvements haineux et des autres idéologies violentes du monde entier. À 14 ans, Christian Picciolini est passé d’adolescent naïf à la suprématie blanche et, bientôt, au chef du premier gang skinhead néo-nazi en Amérique. Après avoir quitté le mouvement skinhead suprémaciste qu’il a contribué à créer dans les années 1980 et 1990, Christian Picciolini a cofondé Life After Hate, une organisation à but non lucratif dédiée à aider les personnes à se sortir de l’extrémisme violent. Il a écrit un mémoire intitulé Romantic Violence: Memoirs of a American Skinhead, qui décrit en détail son passé à la tête du mouvement du pouvoir blanc aux États-Unis.

Une version mise à jour de l’histoire a été publiée en 2017, intitulée White American Youth: My Descent into America’s Most Violent Hate Movement – and How I Got Out.