Conférence « Si je reviens un jour. Lettres retrouvées de Louise Pikovsky, une lycéenne déportée le 3 février 1944 » – Mercredi 22 mai à 20h

Conférence « Si je reviens un jour. Lettres retrouvées de Louise Pikovsky, une lycéenne déportée le 3 février 1944 » – Mercredi 22 mai à 20h

En 2010, lors d’un déménagement au sein du lycée Jean-de-La-Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, des lettres et des photographies ont été trouvées dans une vieille armoire. Enfouis là depuis des dizaines d’années, ces documents appartenaient à une ancienne élève, Louise Pikovsky. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle est arrêtée avec sa famille. Internés à Drancy, le père, la mère et les quatre enfants ont été déportés à Auschwitz.
Informée de cette découverte, Stéphanie Trouillard, journaliste de France 24, a reconstitué le parcours de cette jeune fille dans un webdocumentaire. En poursuivant ses recherches, elle a découvert que l’oncle et la tante de Louise avaient immigré en Belgique. Ils ont eux aussi été déportés depuis la caserne Dossin, mais leur fils a survécu. La journaliste a retrouvé près de Bruxelles sa fille qui ignorait tout de son histoire familiale. A 70 ans, elle a enfin retrouvé ses racines et une partie de ses cousins en France.
La projection du webdocumentaire sur Louise Pikovsky réalisé par Stéphanie Trouillard sera suivie d’un échange entre Stéphanie Trouillard, Claire Pikovsky et Marie Cappart, autour de la poursuite des recherches en Belgique.

Intervenants : Stéphanie Trouillard (journaliste à France24), Claire Pikovsky (cousine belge de Louise Pikovsky) et Marie Cappart (historienne et généalogiste)

Conférence organisée en partenariat avec France24

PAF : 5 euros

RSVP : e.vanherbruggen@mjb-jmb.org