Stéphane Mandelbaum tombé pour l’art